Archives virtuelles du Canada atlantique

Print Imprimer

Les lettres de la famille McQueen exposent les détails souvent saisissants des activités et les rapports d'une famille agricole qui habite au comté de Pictou, en Nouvelle-Écosse, pendant la deuxième moitié du 19e siècle. Cinq des six filles et le seul fils survivant enseignent, au moins pendant une partie de leur vie, à divers endroits en Nouvelle-Écosse, et, dans le cas des deux filles les plus jeunes, en Colombie-Britannique. Les membres de la famille se déplacent souvent, et ils se communiquent dans des lettres qui sont des documents remarquables portant sur l'histoire sociale des premières années de l'age industriel au Canada.

Les McQueen

En tant qu'héritiers des immigrés écossais et loyalistes du 18e siècle, les membres de la famille McQueen sont des Presbytériens dévoués qui favorisent l'éducation formelle.

Contexte historique

Les sept enfants de la famille McQueen atteignent la majorité pendant les premières années de la Révolution industrielle qui transforme le monde occidental et, en particulier, le comté de Pictou, avec ses riches ressources houillères.

Les lettres

Les documents de la famille McQueen ont été transformés en images, et les lettres écrites entre 1866 et 1888 ont été transcrites et peuvent faire l'objet d'études ici.

Ressources pédagogiques

Ouverts aux possibilités que leur offre l'âge industriel, deux des enfants de la famille McQueen se rendent en Colombie-Britannique pour enseigner. Nous accompagnons Jessie McQueen lorsqu'en 1888 elle traverse le Canada sur le chemin de fer du Canadien Pacifique, seulement trois ans après que le dernier crampon a été enfoncé dans le ruban d'acier qui traverse le continent.