Loyalistes noirs au Nouveau-Brunswick, 1783-1854

Découvrir les détails de la vie des loyalistes noirs

Pour bon nombre de personnes parmi le demi-million d'Afro-Américains vivant dans les treize colonies vers la fin du dix-huitième siècle, la guerre de la Révolution américaine (1775-1783) est aussi une guerre d'indépendance. Les Britanniques, qui cherchent à miner l'effort de guerre des patriotes américains, offre la liberté et la sécurité aux esclaves qui quittent leur propriétaire.

Environ 3 500 loyalistes noirs libres se trouvent parmi les au moins 35 000 personnes qui quittent les États-Unis à la fin de la guerre. Certains des loyalistes sont propriétaires d'esclaves, qui n'ont d'autre choix que de s'exiler en compagnie de leur propriétaire. Des 5 000 Afro-Américains, esclaves et libres, qui se joignent à la migration des loyalistes vers le Nord, environ le tiers s'établissent au Nouveau-Brunswick, une colonie de loyalistes qui se sépare de la Nouvelle-Écosse en 1784.

Les difficultés auxquelles font face les Afro-Américains qui vivent au Nouveau-Brunswick à l'époque coloniale sont approfondies par la discrimination dont ils sont victimes à cause de la couleur de leur peau. Les autorités prennent du temps à faire l'arpentage de leurs concessions foncières et, lorsque les concessions sont finalement accessibles, elles sont presque toujours moins grandes et situées dans des régions moins souhaitables que celles offertes aux autres loyalistes.

Le site Web affiche des pétitions relatives aux concessions foncières au Nouveau-Brunswick à l'époque coloniale dont le pétitionnaire est afro-américain ou dont les terres accordées aux Afro-Américains font l'objet. La collection comprend des pétitions rédigées entre 1783 et 1854, dont certaines proviennent d'Afro-Américains qui participent à la guerre de 1812-1814 entre les États-Unis et la Grande Bretagne et qui sont motivés par des récompenses similaires à celles offertes pendant la Révolution américaine. Près de 400 des plus de 3 000 esclaves qui sont émancipés grâce à la deuxième guerre entre la Grande Bretagne et les États-Unis sont amenés au Nouveau-Brunswick en 1815. Connus comme réfugiés noirs pour les distinguer des Loyalistes noirs, ils sont victimes des mêmes autorités qui tardent à accorder des terres et ne les accordent pas dans le même esprit généreux selon lequel elles sont accordées aux colonisateurs blancs.

Les pétitions

La collection comprend des pétitions rédigées entre 1783 et 1854 par des Afro-Américains qui s'établissent au Nouveau-Brunswick pendant la guerre de la Révolution américaine et la guerre de 1812.

Faire des recherches dans la collection par nom, par date, ou par mot clé.

Contexte historique

Lire les notes biographiques de certains Afro-Américains qui font partie de la migration des loyalistes vers le Nouveau-Brunswick.

Pour en savoir plus, consulter la galerie d'images et les textes choisis sur les Loyalistes noirs.

Pour en savoir plus, consulter notre bibliographie de sources sur les loyalistes noirs.

Ressources pédagogiques

Explorer les ressources pédagogiques qui visent à promouvoir la pensée historique. Les élèves sont invités à se servir de sources primaires et secondaires pour découvrir les détails de la vie des loyalistes noirs qui s'établissent au Nouveau-Brunswick.